Démarche qualité : un atout commercial

Si d'entrée la perception de ces démarches prête à des réticences ou des blocages, le passage vers la certification est de plus perçue dans les petites entreprises et chez les artisans comme  chronophage, contreproductive et onéreuse. Le retour sur investissement semble pour beaucoup lointain et aléatoire...

Cette expression semble repousser les obligations règlementaires en termes de sécurité, d'hygiène sans prendre en considération les risques judiciaires pour les cas impliquant la santé des salariés et des consommateurs.

Cependant, acquérir et appliquer les bases en matière d’assurance qualité  (paquet hygiène – réglement CE 178/2002), bonnes pratiques d’hygiène, HACCP, traçabilité, plan de contrôle interne sont autant d’éléments à mettre en place pour assurer la qualité sanitaire des productions.

La mise en oeuvre du document unique et le suivi des actions mises en oeuvre sont, dans le cadre de la responsabilité pénale de l'employeur les éléments règlementaires de sécurité au travail.


Les différentes évolutions disponibles ou à venir des référentiels applicables (BRC, IFS, Agriconfiance...), permettent à l'entreprise d'évaluer ses pratiques, d'en affirmer la reconnaissance par des expertises internes ou externes,  reflets de son implication  dans une démarche de progrès.

L'analyse des l'impacts de l'activité sur son environnement, les réflexions coordonnées sur la gestion des énergies, de l'air, de l'eau, des déchets, du consommable...du rôle social et sociétal de l'entreprise autant d'axes de réflexion qui peu à peu influencent les pratiques des consommateurs.

En savoir plus :


> Site dédié au Document Unique


A propos de l'auteur :
Hughes SCIARD
Directeur Conseil, Qualité, Réglementaire et Environnement

Biologiste - Ancien praticien hospitalier


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire